F.O.R.U.M. F.E.R.M.E.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez
 

 Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers

Aller en bas 
AuteurMessage
Arawn Torkehl

Arawn Torkehl

Messages : 1

Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers Empty
MessageSujet: Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers   Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers EmptySam 19 Mar - 15:31


NOM
Prénom




    Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers Iconfichejiyuu
    Torkehl
    Arawn
    41 ans
    Pays.




Magasin des Sentiments ; Psychologie.


    Notre amis forgeron est homme au caractère des plus forts. En effet celui-ci déteste qu’on lui donne des ordres, et puis quoi encore ? Son respect des puissants et des nobles laissant aussi particulièrement à désirer, comme s’il savait de quoi ceux-ci étaient faits. Mais malgré cette nature fier, sa jovialité est incontestable, il est le genre d’individus que vous verrez régulièrement à la taverne, offrant suite à une journée lucrative un verre à tous ceux présent. Il semble être un homme bourru et de confiance, qui veillant à éviter un conflit sera malgré tout le premier à casser nez de celui ayant fait insulte à sa femme ou bien tout simplement lorsque la taverne du village finit en champs de bataille. Il est de plus un homme de parole lequel ont peut se reposer, il tiendra toujours une promesse mais sera tout aussi exigeant avec les autres. Il ne supporte pas quand les hommes autour de lui parlent de la guerre, en fait il déteste tout simplement la majeur partie des militaires, faisant même preuve de mépris à l’égard des seigneur de guerre. Forger est pour lui une passion avant d’être un métier, au point qu’il forgera toujours ce qu’on lui demandera… ou presque. En effet, malgré le fait que les rares armes qu’il ait forgé soient des pièces dignes d’une place dans les armureries royales, il s’y refuse presque systématiquement, il ne tient pas à être marchand de mort.
    Mais chaque homme possède un secret et, le sien est loin d’être négligeable. En effet, si Arawn méprise la guerre et les seigneurs de guerre, c’est car lui-même est bien placé pour savoir de quoi il parle. Il considère les seigneurs de guerre actuels comme des incompétents et voit les puissants comme des faibles, désirant le pouvoir mais n’étants pas prêts à faire les sacrifices nécessaires. Car sa vraie nature n’est pas celle du forgeron amical non, sa vrai nature est celle de celui que l’on surnomma autrefois le Dragon des Berzerkers, la nature d’un guerrier mortel. Car Arawn aime faire la guerre, être sur le champs de bataille. Il choisira toujours de combattre e première ligne, entouré des hommes en qui il a confiance. Stratège de talent il usera de la stratégie la plus efficace, que ce soit pour sa vitesse et sa sécurité. Malgré son goût pour la bataille, il fera toujours les choix impliquant le moins de pertes humaines et matériel, il est un guerrier et non un boucher. Sans pitié, il passe pour cruel signant chacune de ses conquêtes de manière assez horrible, et atrocement égalitaire pour ses ennemis ; en effet, il choisi à chaque victoires un centième de la population survivante, sélectionnant avant tout ceux qui s’opposèrent à lui et, les fait empaler.
    Mais il n’est semble t-il plus un soldat, écoeuré par les puissants semble t-il, il se contente de n’être qu’un simple forgeron…


Cabine d'Essayage ; Physique.


    -Mina…
    -Oui ?
    -Dis à tes deux frères de rester dans la forge, il ne devront en aucun cas en sortir à moins que l’un de nous deux ne leur dise… Et va cacher mon épée derrière le four de la cuisine.
    -Tu veux dire celle…
    -Oui, celle avec laquelle je suis arrivé au village il y a cinq ans.
    -Tu ne vas quand même pas…
    -J’aimerais bien ne pas avoir à en arriver là.

    Le forgeron regarda la jeune fille faire demi-tour à toute vitesse en direction de la forge. Allait-il devoir partir après toutes ces années ? Il secoua la tête, ce genre de question ne se posait pas. Il se dirigea alors ‘un pas assuré en direction des cavalier, passant une grande main calleuse et puissante dans ses cheveux courts d’un noir corbeau. Il avait au moins un atout de son côté, son physique. Avec plus d’un mètre quatre-vingt dix pour bien cent kilos de muscles secs et entretenus, même un bon soldat y réfléchirait à deux fois avant de s’en prendre à lui… Tant qu’il n’était pas idiot. Il se pris à sourire pendant un instant, comment Mina avait-elle pu tomber amoureuse d’un type comme lui ? Après tout il n’était peut-être pas laid mais il était loin d’être beau, avec son visage carré et dur, ses cheveux toujours en bataille, sa barbe mal rasée,toutes ses cicatrices et ses yeux aussi gris que l’acier… Non, il n’était pas beau, peut-être charismatique comme soldat mais beau… Il avait certes une musculature remarquable et parfaitement bien dessinés, mais ses muscles n’avaient pas la finesse tant appréciée par les donzelles, c’étaient des muscles de guerrier, faits pour blesser et détruire, pas pour être beaux. Ses épaules étaient peut-être large lui donnant un aspect protecteur mais cela n’était valable que car il portait son tablier de cuir épais de forgeron ainsi que d’épais gants de forge, c’eut été autre chose si il avait porté sa tenue de guerrier. Les cavaliers arrivèrent à son niveau, sa mine se renfrogna lui donnant un air dur. Il s’arrêtèrent à son niveau.

    -Salut à toi forgeron.
    -Bonjour à vous messeigneurs. Que me vaut le plaisir de votre visite ?
    -Nous cherchons un homme nommé Arawn Torkehl, son nom doit te dire quelque chose.
    -Grumpf… Cela devait bien arriver un jour. J’étais son forgeron attitré, mais entrez, il vaux mieux être assis devant une bonne bière pour pouvoir parler de cela calmement.
    -C’est très aimable à toi. Mais nous aimerions ne pas abuser de ton hospitalité.
    -Je n’ai pas d’autre choix je pense.
    -Tout à fait.
    -Laissez moi juste le temps de me changer.

    Une fois à l’intérieur et après avoir changé sa tenue de forgeron pour un ensemble de lin et de cuir noir et brun sans manches faisant ressortir sa carrure impressionnante, il se retrouva attablé avec les quatres soldats devant une choppe de bière épaisse, en train de leur parler d’un sujet dont il se serait abstenu de discuter. Un des cinq hommes était resté dehors.

    -Donc tu nous dis que tu ne sais rien sur lui ?
    -Non.
    -Pourtant à ce qu’on nous a dit, tu lui ressemble pas mal. Bon tu portes peut-être une barbe, mais je suis sur que rasé de près avec sa tenue de berzerker… Avec ses gantelets, son plastron, ses jambières et sa spallière… Tu as la même corpulence, les yeux de la même couleur.
    -Mais cela n’est pas grave, dans tous les cas tu vas devoir nous suivre…
    -Certainement pas.
    -Tu n’as pas le choix… ou alors voir ta catin se faire baiser n’est pas un problème…

    L’homme précédemment dehors rentra alors, un couteau sous la gorge de Mina, celle-ci était livide mais son regard indiquait clairement ce qu’elle attenait de son mari. Arawn de cilla pas et, se redressant de toute sa hauteur il toisa les cinq hommes. De lui se dégageait alors une aura de meurtre, il semblait bien plus bestial alors que ses muscles saillaient, seul leur chef n’eut pas de mouvement de recul. Puis aussi soudainement il se calma.

    -Laissez moi deux minutes que je prenne mes affaires.

    Il disparu alors dans la cuisine sans écouter les paroles des soldats.
    Un instant plus tard, une arme, sorte d’hybride entre une épée et une lance traversait la pièce en volant, clouant un des hommes au mur avec brutalité, précédée de près par Arawn. Le forgeron redevenu guerrier se mouvait avec une vitesse surprenante pour son corps, rien ne semblant pouvoir arrêter le colosse qu’il était. En un bon agile il passa au dessus de la table, arrachant littéralement l’arme du mur, l’homme au bout agonisant toujours l’acier traversant son corps. L’action s’était déroulé en l’espace d’une seconde, l’ancien seigneur de la guerre maniant son arme monstrueusement lourde comme un simple fétu de paille malgré le corps sur sa lame. D’ailleurs ce dernier fut rapidement éjecté lorsque dans un mouvement circulaire Arawn faucha le soldat qui avait osé mettre une dague sous le gorge de Mina, une odeur de viscères se répendant dans la pièce. Ce fut à ce moment là que les deux autres dégainèrent leurs épées de manière désordonné, l’attaquant avec précipitation. Seul leur commandant n’avait pas bougé, impassible il continuait à siroter sa bière. Le premier à l’attaquer fut cueilli par un coup de poing d’une force prodigieuse, l’envoyant au tapis directement, tandis que l’autre eu la joie de se faire ouvrir le ventre. Il acheva les deux hommes à terre. Le capitaine qui n’avait pas pris part à l’affrontement se redressa.

    -Tu viens de dévoiler ta couverture Arawn Torkehl, tout bon soldat connaît la manière brutale dont tu combats.
    -Tu as sacrifié quatre guerrier pour ça ?
    -Des guerriers ? A part toi et moi je n’en vois pas, je dirais plutôt de la vermine, qui pillent et violent sous prétexte d’être soldats. Quoi qu’il en soit cela m’arrange que tu les ais tué. Quel malheur que nous nous soyons fait attaquer par des bandits et que je sois le seul survivant... Merci d’être venu à mon secours… Et pour le dérangement.

    L’homme jeta une bourse qui contenait bien plus que ce qui eut été nécessaire pour réparer le mur qui, soit dit en passant n’avait été « abîmé »par Arawn lui-même, et lui adressa un signe de tête respectueux. Il y avait au final des guerriers encore valables dans l’armée. Il se tourna alors vers Mina, celle-ci était livide mais restait calme… une femme forte.




Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers 233774hawke
Arawn en tenue de seigneur de guerre.


Sur les traces de l'indiscret ; Identité.


      ▬ Nom : Torkehl
      ▬ Prénom : Arawn (il dit se nommer Greydron)
      ▬ Surnom : autrefois surnommé « le Dragon des Berzerkers », actuellement il est gratifié de surnoms "affectueux" comme "sale crasseux" ou encore "maudit forgeron »
      ▬ Âge : 41 ans
      ▬ Sexe : masculin

      ▬ Orientation Sexuelle : les femmes
      ▬ Fantasme : mourir sur le champs de batailles après avoir massacré une armée entière sinon... bonne question.

      ▬ Cicatrices : Son corps est couvert de cicatrices, plusieurs indiquant clairement qu'elle sont mortel. Mais une ressort particulièrement, celle ci par de son torse pour s'étendre le long de l'intérieur de son bras gauche, rien qu'à la voir on peu se demander comment il a pu y survivre.
      ▬ Troubles Physiques : Aucun, il est plus increvable qu'un cafard.

      ▬ Rêve : une vie simple de forgeron
      ▬ Crainte : mourir comme un lâche
      ▬ Troubles Mentaux : Arawn est ce que l'on appel communément un berzerker, sous une trop grande douleur, il perd tout contrôle de lui même, entrant dans une frénésie dévastatrice le poussant à tout détruire.

      ▬ Odeur Préférée : celle de l'acier ou de Mina, sa femme
      ▬ Style de Musique : les musique traditionnelles et de village ou encore l’opéra
      ▬ Citation Favorite : dans le dictionnaire de ses citation nous pouvons noter:
      "Viens là sale avorton! Je vais te montrer comment un véritable homme se bat!" lorsque celui ci est en plein combat.
      "la guerre est une affaire d'adulte, il faut être juste et sans pitié, peu importe le prix à payer" lorsqu'il parle des règle de bases pour mener la guerre.
      "Un roi faible donne lieu à un pays faible, inversement un roi fort donne lieu à un pays fort" si on lui parle de fidélité.
      "Dieu n'a rien à faire en se bas monde, seuls les hommes on le droit et le devoir de choisir leur destiné" lorsqu'il s'exprimera sur la religion
      ▬ Couleur la plus Appréciée : le brun et le noir, deux couleur passe-partout.
      ▬ Fleur Préférée : la sauge, même si cela ne peut pas forcement être considéré comme une fleur.
      ▬ Animal Favori : le dragon, créature symbole de puissance et de savoir bien qu'elle n'existe pas.

      ▬ Pays : Y a t-il un roi ou une reine assez déterminé pour oser déclarer la guerre à tous les autres pays ? Ce roi ou cette reine serait-il capable d’être sans pitié sur le champs de bataille ? Ce roi ou cette reine craindrait-il la mort ? Ce roi ou cette reine assumerait-il ses actes ?
      ▬ Statut Social : autrefois seigneur de guerre, il ne semble être rien d'autre qu'un simple roturier et forgeron à présent.

      ▬ Arme :
      -Kirsdark : Vous avez dit épée ? Vous devriez plutôt parler de hachoir ou de fendoir. La lame mesure environ quatre-vingt centimètres, la lame est large et son centre a été évidé. Les contours sont gravés de runes qui, lorsque Arawn était à son apogée, brillaient d’une lueur rougeâtre. La garde ressemblerait plus au manche d’une lance si elle n’était aussi épaisse, en effet, celle-ci est aussi longue que la lame en elle-même, recouverte de cuir une crochet acéré est visible au bout.
      ▬ Future Spécialité : épéiste

      ▬ Forces : sa force physique incontestable, sa détermination et ses capacités tactiques
      ▬ Faiblesses : sa fierté qui le pousse à mener ses actions jusqu'au bout, même si celles cis sont absurdes et, sa nature de berzerker qu'il ne peut maitriser.
      ▬ Avis sur la Guerre : avant même que ces pays soient fondés, avant même que la civilisation précédent la notre ne s'effondre, avant même que celle d'encore avant ne soit créée, il y avait la guerre. Les temps changent, les esprit changent, les hommes changent mais la guerre elle, la guerre elle ne change pas et sera toujours là. La paix apporte la guerre tout comme la guerre apporte la paix. Tout ce que nous pouvons espérer est que ceux qui la font le fassent le plus efficacement possible car, le guerre elle ne change pas et elle toujours là.


Lumière sur l'Obscurité ; Biographie.





    -Attend moi Mina, je dois régler toute cette histoire, je reviendrais après. Si tout se passe bien je ne devrais pas en avoir pour trop longtemps. Sinon... Soit prète à porter des robes d'apparat.


    Douze années plus tôt

    Un bordeaux, cuvée des Trolls vingt ans d'âge, il n'y avait pas à dire mais la dirigeante de la cité avait du gout. Il fit tournoyer le liquide rubis dans son vert, l'huma quelque instants avant d'y tremper ses lèvre et d'apprécier son tanin. Un bien bon vin décidément. Il redressa son regard d'acier vers la dirigeante, un sourire amical sur son visage, elle était vraiment charmante.


    -Je dois avouer que je suis honoré, qu'un rustre comme moi puisse boire un vin de cette qualité...
    -C'est très aimable à vous, mais venons en au faits!
    -Calmez vous dame Edamiel, chaque chose en son temps.

    La voix du seigneur de la guerre s'était faite d'un coup bien plus dure, il n'entendait pas que la simple dirigeante d'une cité aussi puissante eut-elle été s'oppose à lui, surtout lorsqu'il s'était rendu maître de la cité par la force sans qu'aucune négociation n'eut "t" possible. Un de ses subordonnés pénétra alors d'un pas pressé dans la salle.

    -Monseigneur! Tout à été disposé sur la place publique, et les hommes attendent que vous donniez l'ordre.
    -Merci Kurth.

    Il se tourna vers la noble et lui fit signe de se lever et de le suivre, celle ci s'exécuta, ayant parfaitement compris qu'il n'accepterait pas de refus.


    -Je pense que vous avez entendu de ma méthode pour clore définitivement une guerre ou une bataille dans laquelle je m'investis...
    -L'empalement... une méthode atroce...
    -Vous avez parfaitement raison, et c'est justement pour cela que je l'utilise.
    -Mais c'est un comportement inhumain!
    -Ici il s'agit de guerre, pas d'amour ou de politique. Les ennemis de mon roi doivent comprendre à quoi s'attendre en m'affrontant.
    -C'est tout ce que cela vous fait?! Vous agissez comme un monstre! Non! Vous êtes un monstre!

    La gifle fut donnée avec la gain qui portait le gantelet, envoyant la dame au sol avec brutalité. Elle était trop choquée, surprise et assommée pour n'avoir d'autre solution que de le regarder avec des yeux de terreur. Lui se dressait grand, sa carrure impressionnante et son visage crispé de fureur.

    [color=darkred]-Je ne suis pas ici pour agir avec bonté ou humanité, je suis ici pour régler un conflit! Vous aviez le choix, je vous ai proposé trois fois la reddition, la première fois avant de vous assiéger, la deuxième en plein milieu du siège et la troisième avant l'assaut final! Vous saviez que vous alliez perdre et vous saviez quelles étaient mes méthodes. Soyez heureuse que dans le centième de la population qui finira sur le pal il n'y ai pas votre frère ou vos parents. Si je n'étais pas aussi cruel à la fin de mes conflits il y en aurait bien plus, et cela amènerait bien plus de morts. Je vous l'ai déjà dit, on ne fait pas la guerre en comptant fleurette, la pitié peut s'avérer mortelle sur un champs de bataille.
    -Vous...
    -Venez, vous devez assumer vos actes autant que moi les miens. Et je puis vous assurer que moi même je n'aime pas cette partie là.

    Il la redressa avec une douceur qui contrastait avec son acte précédent et lui tendit son bras. Elel la pris, après tout quelle autre solution avait-elle? Puis ils sortirent par l'entrée principal, faisant alors face à la foule. Au centre de l'esplanade, il y avait une grande quantité de pal qui attendaient leur victime, au niveau de chacun d'eux il y avait deux soldat pour un civil. Arawn prit une grande inspiration avant de s'adresser à tous les badaud d'une voix qui aurait fait trembler les murs de la cité si cela avait été possible.

    -Citoyens de Tor Urgas! Votre dirigeante et ses conseillés ont choisis de s'opposer à mon roi! Trois fois nous leur avons laissé la chance de déposer les armes! trois fois ils ont refusés! Il connaissaient mes méthodes! Ils connaissaient les conséquence d'un refus si mon armée était victorieuse! Vous même le saviez! Vous auriez pu vous révolter! Vous auriez pu vous opposer à elle plutôt que de vous terrer sans vos maisons! Mais vous ne l'avez pas fait! À présent il faut assumer vos actes! Et chaque homme tenus par mes soldats devra subir le supplice du pal! Je ne fais aucune distinction entre pauvre! Bourgeois! Ou noble! Chaque tranche de la population sera représenté dans ce supplice car, c'est le sort de ceux qui s'opposent à mon roi!

    Une fois son discours fini il fit demi tour, entrainant avec elle la femme à son bras. Une fois à l'intérieur la noble dame pouvait voir des cernes sous les yeux du seigneur de la guerre, d'ailleurs celui ci semblait bien plus vulnérable. Il s'exprima d'une voix faible dans laquelle la souffrance était lisible tandis que ses épaules quelques instant fier et droite s'étaient affaissées.

    -Pardonnez moi pour l'atrocité qui va s'en suivre. Je déteste cela mais je n'ai pas d'autre solution. Pour éviter que plus d'idiots dans votre genre ne prennent le risque de mener une révolte, vous n'êtes pas aussi puissant qu'une nation, vous n'êtes qu'une simple cité bien qu'une des plus grandes. Il n'y a pas de victoire possible, seule la destruction vous attend lorsque vous désirez vous dresser contre le roi. Peut-être considérez vous cela infâme, et vous avez raison, mais la paix ne peut être sans sacrifices...
    -Vous...

    Il la laissa seule, partant à grandes enjambés. Décidemment il n'aimait jamais cette partie là mais elle était nécessaire, ainsi les ennemis du roi réfléchissaient toujours à deux fois avant de s'opposer à lui...




Bas les Masques ; IRL.


      ▬ Pseudonyme : Kratos/Bäldr
      ▬ Âge : 20 piges
      ▬ Code : [RYO~]
      ▬ Avis, Conseil à Donner ? : ce forum est "jeune", il ne faut pas l'abandonner et ne pas cesser de l'améliorer et de le faire évoluer. A long terme, lui ajouter de la profondeur (mythes croyances et autre "conneries") sans le poser dans un carcan lui donnera une véritable personnalité sortant du "principe général" auquel il appartient, en faisant un des rares forums véritablement unique. Continuez sur cette voie! (et désolé si j'ai l'air prétentieux)
      ▬ Personnage sur l'Avatar : Hawke de Dragon's Age 2
Revenir en haut Aller en bas
Ryo Kurogane
    Mage.
    Roi.

Ryo Kurogane

Cochon
Messages : 209
Age : 24

Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers Empty
MessageSujet: Re: Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers   Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers EmptyMar 22 Mar - 14:39

J'ai pris le temps de tout lire o/

C'est...hum...complet o.o" Mais je laisse Maëlly juger le contenu par rapport au contexte.

Je te préviens juste que tu n'as pas mis d'image 100*100 et le pays en dessous de "âge, prénom, nom".

Voilà, bonne chance o/

________________________________
♦️ couleur d'édition ♦️


Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers 956396ryosigna

Je nage dans l'incertitude,
Je ne sais plus, je ne sais pas,
Je veux juste savoir pourquoi,
Je flotte dans ce monde absurde.
Revenir en haut Aller en bas
Maëlly Lunoë
    Chasseresse.
    Reine.

Maëlly Lunoë

Cheval
Messages : 390
Age : 29

Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers Empty
MessageSujet: Re: Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers   Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers EmptyMar 22 Mar - 16:59

    Bonjour & Bienvenue parmi nous, même si je l'ai déjà dit. ~ n.n

    Alors ... Le mental et le physique sont tous deux OK.
    Par contre, l'histoire, bien qu'elle soit assez complète, n'explique pas pourquoi Arawn n'est plus Seigneur de Guerre ou même s'il l'a été. C'est étrange, très étrange. o/

    Bref. Qu'est-il advenu de la ville dans laquelle il empale l'homme ? Il faudrait expliciter tout ça et je pense pouvoir valider.

    Bon courage ~ n_n

________________________________


Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers Signmaev4

Ma vie sans toi est telle qu'une journée sans Soleil.
Je ne pourrais jamais me résoudre à te perdre,
J'ai beaucoup trop besoin de toi ...

Et mon âme, lentement, en la tienne s'emprisonne,
Elle s'adonne à te donner des plaisirs, tandis que tu la dévores ...
Mais j'en veux encore ...


→ Couleur d'Édition ←
Revenir en haut Aller en bas
Maëlly Lunoë
    Chasseresse.
    Reine.

Maëlly Lunoë

Cheval
Messages : 390
Age : 29

Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers Empty
MessageSujet: Re: Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers   Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers EmptyDim 1 Mai - 13:25

    Hello o/
    Fiche toujours d'actualité ?

________________________________


Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers Signmaev4

Ma vie sans toi est telle qu'une journée sans Soleil.
Je ne pourrais jamais me résoudre à te perdre,
J'ai beaucoup trop besoin de toi ...

Et mon âme, lentement, en la tienne s'emprisonne,
Elle s'adonne à te donner des plaisirs, tandis que tu la dévores ...
Mais j'en veux encore ...


→ Couleur d'Édition ←
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers Empty
MessageSujet: Re: Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers   Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Arawn Torkehl, autrefois appelé le Dragon des Berzerkers
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUETE] Vidéo au lieu de photo du contact lors d'un appel
» L'appel des sens
» [Robson, Mark] L'oeil du Dragon - tome 4: Aurore
» Seigneur du chaos sur dragon
» l'appel du 18 juin sur 2€

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jiyuu no Yume :: » Origines « :: « Candidatures ; :: x Candidatures des Civils-
Sauter vers: