F.O.R.U.M. F.E.R.M.E.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Shizuo D. Heizo [FINI]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shizuo D. Heizo
    Voleur.
    Epion personnel du roi.

Shizuo D. Heizo

Messages : 1

Shizuo D. Heizo [FINI] Empty
MessageSujet: Shizuo D. Heizo [FINI]   Shizuo D. Heizo [FINI] EmptyDim 1 Mai - 10:16


Shizuo
Heizo




    Shizuo D. Heizo [FINI] NE29H
    Shizuo
    Heizo
    23 ans
    Malronce




Magasin des Sentiments ; Psychologie.


    Solitude. Shizuo est quelqu'un de très seul, d'une part pour son travail qui lui oblige ce comportement mais surtout pour la culpabilité qu'il ressent, c'est quelqu'un de très triste mais dans de rare moment, il sait être drôle et gentil mais il a pour principe de ne jamais fréquenter ses cibles, les gens qui peuvent être dangereux pour son pays donc il restera froid, de marbre et les fréquentera le moins possible. En plus d'être comme ça, il ne sait absolument pas communiquer avec les femmes, il est très timide et rougit pour un rien. Il aime réellement son travail, ça lui donne l'impression d'exister et il se sent heureux comme s'il arrivé à se racheter pour l'immonde acte qu'il a commit. La personne qu'il respecte le plus et la seul qu'il "fréquente" réellement est son patron, le roi paranoïaque du pays. Shizuo est donc quelqu'un de très discret, c'est d'ailleurs ce qui lui a permis de devenir ce qu'il est actuellement. Mais il a évidemment des qualités non négligeable, il sait être attentif aux détails, il est sérieux, minutieux et se donne toujours à fond pour ce qu'il fait, un travail de meurtre, d'espionnage ou pour protéger le peu d'ami qu'il pourrait avoir s'il s'ouvrait au monde.Il possède aussi un léger tic, quand il finit un travail, il laisse toujours une plume de colombe blanche comme pour s'excuser à la famille de son acte, bien qu'il ne le regrette pas, il sait que chaque personne à fait de bonnes choses pour d'autre, ce qui fait de lui quelqu'un qui a de la compassion.


Cabine d'Essayage ; Physique.


    Le son de sa voix est doux, elle est discrète, tellement facile à oublier. Monsieur tout le monde en somme. Et bien non, justement ce monsieur tout le monde n'est pas comme les autres. Lui est grand, mince et légèrement musclé, un homme comme les autres, encore ! Mais lui, il a les cheveux noir, brun, blond. Et ses yeux, ils sont tantôt rouges, tantôt bleu, pourquoi pas verts ou bruns ? Monsieur tout le monde n'est toujours pas comme les autres, il a un petit nez retroussé, rabaissé, aplati, simplet et ses sourcils, ils sont épais, ou fins, même long, ou court ? Ses oreilles me dites-vous, elles sont grandes, petites, moyennes ? Mais qu'en savez-vous ? Et sa tenue ? Simple, toujours simple, un serveur ? Un agent secret ou juste quelqu'un de chic ? Je ne sais pas trop, mais elle est simple. Voyez-vous. Sa chemise, qu'elle soit noir ou blanche, rouge ou bleu, et son pantalon, en soie noir, bleu, multicolore, rose, jamais, oh non jamais, vous ne vous en souviendrait, ses chaussures en cuir de crocodile ? en cuir tanné d'animal plus exotique encore ? Mais réfléchissez, pensez-vous que ce monsieur tout le monde, il passe inaperçu pour quel raison ? Parce que justement, celui-ci, en plus d'être tout le monde, il n'est personne ! Son pouvoir fait de lui n'importe qui, manipuler les dimensions de manières à changer d'apparence. Ingénieux mais qui pourrait dire à quoi il ressemble aujourd'hui ? Justement, il ne ressemble à personne puisqu'il n'a plus aucune identité, aucune apparence propre, personne à part lui pourrait vous dire à quoi il ressemblait avant d'utiliser son pouvoir. Mais n'est-ce pas mieux ainsi ?


Sur les traces de l'indiscret ; Identité.


      ▬ Nom : Shizuo
      ▬ Prénom : Heizo
      ▬ Surnom : Hei
      ▬ Âge : 23 ans
      ▬ Sexe : Masculin

      ▬ Orientation Sexuelle : Hétérosexuel.
      ▬ Fantasme : Aucun, sa vie est dévouée à son travail !

      ▬ Cicatrices : Une entaille au niveau du bassin sur son côté gauche.
      ▬ Troubles Physiques : Aucun.

      ▬ Rêve : Celui qu'il proclame : La paix mais il sait bien au fond de lui que sans guerre, il n'aurait plus de travail, il opte donc pour que la guerre s'éternise, du moins jusqu'à sa mort ...
      ▬ Crainte : Que la paix revienne trop vite, auquel cas, il n'aurait plus aucune utilité.
      ▬ Troubles Mentaux : Il lui arrive de s’énerver pour un rien mais cela arrive à tout le monde.

      ▬ Odeur Préférée : L'odeur du pain sortant du four.
      ▬ Style de Musique : Il apprécie tout les types de musique.
      ▬ Citation Favorite : Aucune en particulier.
      ▬ Couleur la plus Appréciée : Violet ou Noir.
      ▬ Fleur Préférée : La pivoine Assurément, elle symbolise la prospérité d'un pays.
      ▬ Animal Favori : Le serpent, il est agile et sait se faire discret.

      ▬ Pays : Malronce
      ▬ Statut Social : Espion personnelle du roi.

      ▬ Arme(s) : Il possède des centaines de fioles de poison, du cyanure plus particulièrement, il l'utilise pour faire mourir discrètement ou le répand sur une petite épine s'il doit s'approcher de sa victime.

      ▬ Forces : Il ne s'attache qu'aux futures cibles pour les atteindre plus facilement et n'éprouve, tout du moins selon lui, aucun sentiment.
      ▬ Faiblesses : La solitude le rend parfois (très souvent en réalité) étrange.
      ▬ Avis sur la Guerre : Il est favorable à celle-ci, car comme précisé plus haut, sa vie est son travail.


Lumière sur l'Obscurité ; Biographie.


    On dit que les gens qui se réfugient dans le travail ont eu des déceptions, des raisons qui font ce qui arrive, d'ailleurs, Shizuo ne fait pas exception à la règle. Une enfance difficile ? Non, pas vraiment ! Un problème de cœur brisé ? Encore moins. Simplement, seulement, l'acte le plus difficile qui soit, la lutte contre le chagrin, la dépression préférant se refermer à lui-même que de souffrir à nouveau comme si ses entrailles, à chaque seconde, chaque moment, implosaient de douleur, si intense et si souvent que le seul moyen, c'est de se couper de tout sentiments humain, l'amour, la haine, le chagrin; Que restait-il donc ? Rien, aucun, une sorte de vide, d'inqualifiable émotion, constamment froid, distant mais à la fois attiré par ses semblables. Puis, quel démon avait causé ce chagrin ? La Faucheuse, la Mort évidemment, le décès d'un être proche, celui sur lequel sa vie reposait et pourquoi ? Par mégarde, par inadvertance, comment se pardonner une abomination pareil ? En ne se le pardonnant pas, juste comme cela.

    Et le malheur qui devait se produire, se produisit il y a quelques années, orphelins d'un incendie ayant ravagé leur maison et les corps de leurs parents, Heizo et Ai sont des jumeaux venant d'être adoptés par un couple très peu convenable puisque maltraitant Ai trop jeune pour travailler et faisant trop travailler Heizo. Le jeune homme ne sut que plus tard pourquoi sa sœur se retrouvait toujours couverte de bleues, après un an environ, et donc, lorsqu'il le sut, il voulut fuir et c'est ce qu'il fit, il entraina sa sœur avec lui. Et quelle idiotie, il aurait dû s'interposer et chaque jour, il y repense, s'interposer, tout aurait été plus simple. Une fois en fuite, ils décidèrent de quitter leur pays. Ils coururent, toujours plus vite et avec toujours plus de vigueur, mais fatigué de leur course, ils s'arrêtèrent au milieu d'une forêt. Pourquoi s'étaient-ils arrêtés ? Jamais ils n'auraient dû se stopper ici. Tout ceci, jamais ils n'auraient dû le faire. Le couple, ne voulant pas courir un quelconque risque de dénonciation, les suivirent discrètement, les retrouvèrent, et, au petit matin. Heizo, se retrouva seul, abandonné. Dans une rage folle, il partit, il le savait, ce ne pouvait être qu'eux. Les immondes êtres qui s'en étaient pris à sa sœur. Ses "parents". Il retourna donc, seul, à sa "maison". Mais ils avaient tout prévu, oui, à peine rentré, exténué et tout en soupirant, il hurla à plein poumons, le bruit de la colère, on aurait-dit un démon. D'ailleurs, il en avait presque l'apparence, ses yeux injectés de sang, ses jambes ensanglantées de toutes les ronces dans lesquelles il avait marché, ses bras démonté par toutes les fois où il avait dû ramper pour prendre un chemin plus court. [i]Où est-elle ?
    Elle était là, en cage, comme un animal, une bête, un être bestial et une arme à feu sur la tempe, elle pleurait. Eux, rigolaient : Un pas de plus, et elle est morte ~ Lui n'y croyait pas, il savait, c'était des monstres, mais pas à ce point, et bien, il se trompait, en vérité, il ne savait Rien. Il avança et puis la détonation résonna, puis résonna encore et encore et encore et toujours plus fort dans sa tête. Les yeux exorbités, il devint fou, il prit la première chose qu'il trouva, un balais et explosa leur tête, frappant aux rythmes de la détonation qu'il avait en tête. Bientôt, ils devinrent méconnaissables, abîmé par les coups. Il accourut auprès de sa sœur, elle était morte, inanimée. Il entendit ensuite quelqu'un toquer. Tout va bien ? Comment cela pouvait-il aller, il avait tué sa dernière famille en vie par orgueil et mépris. Il courut, il sauta par la fenêtre, s'enfuit, et personne ne le revu dans la bourgade. Il finit par se retrouver dans une grande ville, Eldar, la capitale de Malronce. Il prit refuge au palais puisqu'il n'avait pas assez d'argent. Par inadvertance, il finit par entrer dans la chambre du roi, après une semaine d'occupation. Et il le rencontrait enfin, il le remercia pour l'avoir hébergé. Il finit par se dévouer corps et âme à sa protection ...

    Tout sentiment qu'on n'éprouve plus est un sentiment dont on n'admet point l'existence. Stendhal




Bas les Masques ; IRL.


      ▬ Pseudonyme : Hei ou Heizo. Comme vous le souhaitez.
      ▬ Âge : Bientôt 15 ans.
      ▬ Code : [Code OK validé par Maë~]
      ▬ Avis, Conseil à Donner ? : Non Aucun ! J'ai déjà vu des forums avec une chatbox latérale, ça pourrait être sympa !
      ▬ Personnage sur l'Avatar : Orihara Izaya de Durarara !


Dernière édition par Shizuo D. Heizo le Dim 29 Mai - 10:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ryo Kurogane
    Mage.
    Roi.

Ryo Kurogane

Cochon
Messages : 209
Age : 24

Shizuo D. Heizo [FINI] Empty
MessageSujet: Re: Shizuo D. Heizo [FINI]   Shizuo D. Heizo [FINI] EmptyDim 1 Mai - 12:17

Bienvenue chez moi mon cher *o*
Je te souhaite du courage pour ta fiche, tu as l'air de te débrouiller pour l'instant ! J'espère qu'on me laissera le plaisir de te valider parmi les autres admins Wink
J'espère pour toi que ta fiche sera assez bonne pour qu'on t'accorde ce poste haut gradé =)
Ganbare petit espion solitaire ~

________________________________
♦️ couleur d'édition ♦️


Shizuo D. Heizo [FINI] 956396ryosigna

Je nage dans l'incertitude,
Je ne sais plus, je ne sais pas,
Je veux juste savoir pourquoi,
Je flotte dans ce monde absurde.
Revenir en haut Aller en bas
Ryo Kurogane
    Mage.
    Roi.

Ryo Kurogane

Cochon
Messages : 209
Age : 24

Shizuo D. Heizo [FINI] Empty
MessageSujet: Re: Shizuo D. Heizo [FINI]   Shizuo D. Heizo [FINI] EmptyDim 29 Mai - 12:22

Donc donc donc ...

Tu respectes bien les critères demandés et tu n'as (je ne pense pas) fait de fautes par rapport au contexte ou autres.

Ton style de RP étant agréable et ton histoire coïncidant, je te valide ta place d'espion personnel du roi.

Tu es validé, bienvenue a Malronce o/

________________________________
♦️ couleur d'édition ♦️


Shizuo D. Heizo [FINI] 956396ryosigna

Je nage dans l'incertitude,
Je ne sais plus, je ne sais pas,
Je veux juste savoir pourquoi,
Je flotte dans ce monde absurde.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Shizuo D. Heizo [FINI] Empty
MessageSujet: Re: Shizuo D. Heizo [FINI]   Shizuo D. Heizo [FINI] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Shizuo D. Heizo [FINI]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La pêche c'est fini
» t 34/85 fini de chez fini.............
» DORNIER217 FINI
» Tyzanne j'ai fini!!!
» Fini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jiyuu no Yume :: » Origines « :: « Candidatures ; :: x Candidatures Validées-
Sauter vers: