F.O.R.U.M. F.E.R.M.E.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La rose bleue se dévoile enfin.

Aller en bas 
AuteurMessage
Silvermoon B. Rose
    Voleuse.
    Duchesse.

Silvermoon B. Rose

Messages : 6

La rose bleue se dévoile enfin. Empty
MessageSujet: La rose bleue se dévoile enfin.   La rose bleue se dévoile enfin. EmptyVen 22 Avr - 1:19



Silvermoon B. Rose

- Douce Fleur fragile, à l'odeur enchanteresse ... sauras-tu faire face à la triste réalité ? -


Alors que la nuit tombe ...


Dans cette tuerie créer par l'homme, tu n'es que pureté, tel le silence sur le plateau, toi, vierge indomptée tu es restée là, à sourire tel une mère qui adoucirait un enfant, devant la pire des scènes jamais connue, soignant le cœur de chacun, tu es une déesse exemplaire, blanche comme la neige tu n'as jamais été triste d'apprendre qu'au lendemain du sang avait couler pour des causes que malgré tu trouves quelques peu hypocrite à tes yeux, pourtant tu restes si froide et à l'égard de ces pauvres personne, avoue-le douce colombe, tu as peur d'un jour tranché la chair humaine, ce sang t'effraie, tu trembles à la simple pensée de revoir cela une nouvelle fois.

Tu as l'air si seule, pourquoi caches-tu cette triste solitude qui te ronge chaque jour, des larmes couleraient-elles de ton visage lorsque tu es repliée sur toi-même ? Pourquoi te caches-tu devant ce mur intouchable, tu n'es jamais chez toi les jours de pluies comme les autres, tu es toujours sur ta terrasse à boire le thé, il te rassure, il te détends, tu es une riche personne, une personne respecté que tu n'aimes pas être, tu n'aimes pas jouer le rôle de duchesse dans ce monde.

Ton Masque te recouvre ...



Tel une plume égarée, une silhouette frêle à la peau pâle, des yeux bleus comme le saphir, si profonds, relevant la froideur de son être intérieur, un petit nez pointu sur le bout, des lèvres roses brillantes sous un clair de lune, des joues bien formées, restant tout aussi pâle que le reste de sa cuirasse, des cheveux courts grisés et bleutés, effleurant sa nuque, un long ruban noir ornant sa coiffure simpliste, sur ses un mètre soixante-huit elle est la plus part du temps habillé d'un large kimono a dentelle, orné et décoré de fleurs blanche sur un fond de dégradé de bleu marine jusqu'à bleu foncé, le obi assorti tout aussi dentelé. Elle possède de petite mains fragiles, les ongles la plus part du temps vernis de noirs, malgré ses doigts graciles tient très bien un katana, où le long fourreau noir adapté à la lame se situe sur la hanche. Une démarche de jeune fille bien élevé, tel une princesse déchue de son trône respectif, elle porte la plus part un éventail de la même carrure que sa tenue, voilant le bas de son visage, souriant très rarement, une dentition blanche accompagné de formes gracieuses et attirante.

Mais il se fragilise ...


    ▬ Nom : Silvermoon
    ▬ Prénom : Blue Rose
    ▬ Surnom : Rose
    ▬ Âge : 17 ans
    ▬ Sexe : Féminin

    ▬ Orientation Sexuelle : Bi.
    ▬ Fantasme : Aucuns pour le moment.

    ▬ Cicatrices : Aucunes.
    ▬ Troubles Physiques : Ne regardes jamais les gens dans les yeux.

    ▬ Rêve : Retrouver son calme d'antan.
    ▬ Crainte : Peur du sang.
    ▬ Troubles Mentaux : Aucuns.

    ▬ Odeur Préférée : La rose bien évidemment !
    ▬ Style de Musique : Elle apprécie énormément le piano.
    ▬ Citation Favorite : « Tu n'en vaux pas la peine. »
    ▬ Couleur la plus Appréciée : le Bleu !
    ▬ Fleur Préférée : la Rose ? o.o
    ▬ Animal Favori : le Renard.

    ▬ Pays : Zepyur
    ▬ Statut Social : Duchesse, Voleuse.

    ▬ Arme(s) : Un katana comme héritage qui n'a presque jamais été sorti de son fourreau, elle porte une cuissarde armé de clous.

    ▬ Forces : Doué à tout types de maniement d'armes et arts martiaux.
    ▬ Faiblesses : N'est pas doué pour parler aux gens, assez anti-sociale.
    ▬ Avis sur la Guerre : Est dégoutée mais fait avec.


Pour finir par totalement se briser.


Tu étais une fleur qui au départ rêvait de grandir …


Où suis-je née ? Qui ai-je été ? Qui j'aurai dû être ? Pourquoi ai-je choisi cela ? Ce sont des questions que l'on se pose tous un jour n'est-ce pas, pourtant pas moi, mon passé est juste une fontaine de sang, où mes larmes n'étaient que là pour décorés, il faisait beau ce jour-là, c'est tout ce que je veux me rappeler de cet instant. Autrefois, j'étais comme vous, j'avais un but, un rêve de fillette, je souhaitais protéger ce qui m'était chère, mais il fallait ouvrir les yeux, que même l'espoir lui-même n'est qu'un rêve éphémère.


Marchant dans la rue de Zephyur où elle venait d'emménagé il y a quelques mois, la pluie tombant fortement, elle était avec un parapluie assez gothique lolita toujours en concordance avec ses vêtements, se promenait sous la seule protection qu'elle disposait, levant légèrement les yeux au ciel, une mine neutre, dénuée d'expression, le visage pâlot et sans-vie.

Tu as très bien compris, tu n'existes pas. Dieu par ici, dieu par là, « louer » soit-il mon œil, quel genre de dieux laisserai ses fidèles se tuer à la tâche sans envoyé un seul message... Il y a un moment, ils n'étaient qu'une petite partie d'inhumains, aujourd'hui une population entière, pourtant je les apprécie comparé à d'autres bien plus haut placé, j'ai choisi le chemin de la royauté, possédant une tel fortune colossale...certes cela m'énerverait, on va dire que je montrerais plutôt de la gentillesse pure plutôt que d'être vu comme un torchon, et puis je n'ai plus l'envie ni le temps de m'occuper des problèmes des souverains.

Elle rentre chez elle, se mettant sur la terrasse légèrement touchée par la pluie torrentielle, se mettant à la table habituelle, dans le fond de la salle à gauche. Un coin que même les fumeurs ne voudraient pas fréquenter, elle appréciait d'être éloigné des autres, elle se posa sur la chaise qu'un serveur se donna la peine de pousser pour elle, traiter comme une princesse pour sa beauté, elle commanda alors un Earl Grey, thé très répandu en Angleterre et se met a fixé les nuages gris qui surplombe la ville.

Être traité comme une reine, ça n'a rien d'enviable, c'est juste agaçant avec le temps, ces hommes qui vous tournent autour, ils ne sont juste là que pour se vider, cela m'irrite au plus haut point... J'en avais marre, avais-je besoin d'attendre sans arrêts une vingtaines de minutes pour un thé ?! À tout les coups il va me ramener un petit cadeau bonus pour tenter de me parler, je le donnerai au recyclage comme les autres.

Toujours fixant dehors avec une légère frustration, les doigts tapant en rythme sur la table, froissant la nappe, accélérant sous son impatience, le serveur revint avec une coupe de crème à la vanille, recouvert d'une belle chantilly bien blanche, une cerise rouge sur le dessus, avec bien évidemment un thé servit dans les plus belles tasses de porcelaine, de fines fleurs sont gravés dessus, il regarde, la duchesse, notre majesté dans ce contexte, fier de lui et près à espérer une récompense qu'elle ne lui donnera malheureusement pas. Il toussait doucement histoire de l’interpellé, elle ne retourna pas son visage, lâchant juste un grognement suite à son geste.

« Allez vous-en, si vous avez la toux je n'en veux pas. »

Le serveur gêné et énervé repris la coupe de glace succulente pour l'offrir aux ordures gratuitement, tandis que la frêle main de notre antisociale prends avec délicatesse et royauté la tasse, attirant l'attention de certaines servantes qui trouvèrent cela bien élevé comme manière et si attirant venant d'une jeune fille de sa trempe. Elle porta la tasse à ses lèvres doucement, ne buvant que quelques goûtes pour le moment, savourant avec extase la seule chose qui pouvait la rendre heureuse un jour comme cela, elle répéta plusieurs fois ces actions, jusqu'à ce que la tasse soit vide, elle ne tourna pas la tête avant décidé de s'en aller, empoignant avec douceur son parapluie à dentelles noires, elle sortit une expression toujours aussi froide sur le visage, elle se dirigeait vers un autre lieu luxueux et ténébreux manoir.

Tu voulais devenir belle... Mais tu as eu ces épines...

Elle était chez elle ici, ou du moins à l'intérieur de la propriété de son héritage, le silence y régnait si l'on ne faisais pas attention aux gouttes d'eau bruyante qui s'éclatait contre les verres vulnérables que les vitres possédait, elle était dans le hall, éclairer de torches placés de façon à ce qu'elles ne s'éteignent pas les jours comme celui-ci, elle s'arrêtait a quelques pas de l'escalier, fermant un peu long à la détente le parapluie et regarde autour d'elle en soupirant, montant prendre un bon bain du mieux qu'elle pouvait.

Elle escaladait les marches tandis que sans gêne elle défaisait son kimono, qui lui aussi était ornés de magnifique dentelles et de fleurs, arrivant au bain, elle l'ouvrir, ses splendides courbes se dévoilait sous ses bandages légers, son sous-vêtement n'était qu'une sorte de bandage qu'elle défit avant de commencer a faire couler le bain, étrangement elle gardait le katana aussi grand qu'elle près d'elle, observant comme la baignoire dorée se remplissait.

Elle regardait son reflet, défaisant son ruban large elle plongea un premier pied, puis la jambe dans la baignoire qui l'avala, allant tout entière assise au fond, s'endormant presque, elle reste la tête mi-hors de l'eau réfléchissant avec concentration.

Autrefois j'étais un garçon manqué. Même aujourd'hui, un garçon avec le corps d'une sublime jeune fille, mais plus la même qu'avant... * Elle fixe le katana avec intérêt avant de fermer les yeux. * Aujourd'hui je suis une sorte de tueuse à gages, une voleuse, ou tout simplement une menteuse qui essaye de fuir sa réel façon de vivre... D'ailleurs, j'ai appris plusieurs arts martiaux... J'ai appris à utiliser la chimie a bon escient, pouvant créer des poisons à base de tout et rien... Et j'ai appris … A tuer... C'était le plus compliqué je pense... Aimer... J'ai pas envie d'apprendre, c'est une perte de temps...

Alors qu'elle s'endort dans le bain, elle se remémore son passé, un jour ensoleillé, dans un champ de roses rouges comme le feu.

« Rose, ce fut mon nom avant, quand j'étais enfant, quand j'étais encore heureuse... Je vivais ici, après tout j'étais la seule héritière de ce grand manoir, avant je n'étais pas si seule que aujourd'hui, cette endroit était remplis de domestiques... servantes.. mais cela ne me plaisait pas .. la vie de princesse est trop solitaire même avec autant de lèche-bottes... C'est peut être à partir de cet instant que j'ai commencé à détester comme envier la compagnie.

Plus tard, dans mon adolescence je me trouvais seule, d'un jour à l'autre, plus personne, après une longue nuit de cri de douleur, de souffrance, de bains de sang... J'aurai du mourir... Mais j'ai été plus maline qu'eux, d'ailleurs tu es la dernière chose à qui j'ai confiance.. »


Ses yeux de saphirs de ré-ouvre, fixant son arme dans son fourreau, elle se lève de son bain, se contemplant dans le miroir, levant légèrement la douceur qui est sur sa droite, montrant un petit grain de beauté inconnu au bataillon en guise de décoration, elle gémit doucement, et laissa en paix sa partie timide allant se rhabiller, passant de nouveau bandage autour de son buste avec délicatesse, ne serrant pas trop fort, mettant un sous-vêtements traditionnel, le kimono sur le dos elle s'avance vers sa chambre ou elle passe une nuit de sommeil agitée, remplis de cauchemar et de rêves inattendu, elle subit cela chaque nuit jusqu'au lendemain ...

Chaque rêve a une fin ...

- Et toi, créatrice de ce monde étrange, qui es-tu ? -


    ▬ Pseudonyme : Hana
    ▬ Âge : 18 ans
    ▬ Code :[Code OK par Maë ~]
    ▬ Avis, Conseil à Donner ? : Heu ... finir les images de catégories ? o.o
    ▬ Personnage sur l'Avatar : Konpaku Youmu de Touhou !
Revenir en haut Aller en bas
Maëlly Lunoë
    Chasseresse.
    Reine.

Maëlly Lunoë

Cheval
Messages : 390
Age : 29

La rose bleue se dévoile enfin. Empty
MessageSujet: Re: La rose bleue se dévoile enfin.   La rose bleue se dévoile enfin. EmptyVen 22 Avr - 5:58

    Hello à toi, jolie midinette ~
    Agréable fiche que tu as là, j'adore ton style à l'écrit.

    Je te valide donc en tant que voleuse de Zepyur ~
    Amuses-toi bien, dolce principessa ^^

________________________________


La rose bleue se dévoile enfin. Signmaev4

Ma vie sans toi est telle qu'une journée sans Soleil.
Je ne pourrais jamais me résoudre à te perdre,
J'ai beaucoup trop besoin de toi ...

Et mon âme, lentement, en la tienne s'emprisonne,
Elle s'adonne à te donner des plaisirs, tandis que tu la dévores ...
Mais j'en veux encore ...


→ Couleur d'Édition ←
Revenir en haut Aller en bas
 
La rose bleue se dévoile enfin.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Collection] Rose bleue / NICEA
» [DVD/Bluray] Nadia et le Secret de l'Eau Bleue enfin rééditée
» petit bleue
» La rose de l'été
» [Collection] Rose jaune / E.D.I.P.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jiyuu no Yume :: » Origines « :: « Candidatures ; :: x Candidatures Validées-
Sauter vers: