F.O.R.U.M. F.E.R.M.E.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Punis. [Mission]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ryo Kurogane
    Mage.
    Roi.

Ryo Kurogane

Cochon
Messages : 209
Age : 24

Punis. [Mission] Empty
MessageSujet: Punis. [Mission]   Punis. [Mission] EmptyLun 21 Mar - 15:59

Un sourire s'efface,
Sur le visage du gamin,
Si sur de lui en cet instant,
ainsi que du temps qui passe.


"Et merde, merde, merde !"


Pourquoi avait-il fallut que je baisse mon attention ?! Maintenant, ils sont là, si près, ils sont entrés dans mon palais, ils veulent la mort de Marcus... J'étais pourtant si sur de moi, j'avais conscience en mon génie... Ou pas. Oui, bon d'accord, tout cela n'est pas très convaincant n'est-ce pas ?! et Avouez que vous n'avez rien compris ! Moi, a votre place, j'aurais surement rien capté.

"Aaah..."


Le sang coule le long de mon épaule, j'avais mal, la blessure semblait profonde...Mais je ne pouvais me résoudre a abandonner Marcus. Jamais. Mais avant de continuer mon histoire, il serait plus judicieux de vous narrer comment j'en suis arriver là :

*flash back*


Une journée étouffante au soleil écrasant, dominant du ciel à Eldar. Tous le monde profitait du beau temps pour se promener dans la capitale. Pourtant, moi, je n'avais aucunement l'envie de trainer dehors sous cette chaleur. Je vagabondais dans les cuisines, a la recherche d'une sucrerie glacée a déguster.

Gourmandise, quand tu nous tiens~


En cet instant, une messagère vint a moi, un sourire inquièt aux lèvres, paradoxalement, je n'en étais point troublé. Elle me chuchota que des malfaiteurs, assz armés se dirigeaient dangeureusement d'Eldar avec pour intention de tuer Marcus. Je ne savais pas quelles étaient leurs intentions, la seule information que nous avions étaient leur cible. Je commençais a m'inquiéter, même si la peur ne me possédait pas. J'avais confiance et décidai de les intercepter à l'entrée d'Eldar pour les tuer.

Pourquoi ai-je oser penser que cela était si simple ?
Je sortis en vitesse du palais, sans escorte, décidé a tous les écraser, comme des cafards. Jamais je ne les laisserai toucher a Marcus, il en était hors de question. évidemment, vous me direz que Marcus pouvait se défendre tout seul et que s'ils étaient armés, j'aurais du y aller, accompagné. Et bien non, non ! Moi, j' y vais seul ! Logique non ?! J'avais l'impression que la traversée de la capitale était interminable... Je croisais du monde, des personnes me bousculaient, j'étais obligé de faire de même pour me frayer mon chemin... Quand enfin, j'arrivai au mur de la ville, par chance, je crus reconnaitre un groupe qui correspondait a la description. je me rapprochai d'eux discretement, ils avaient vraiment pas l'air commode alors autant prendre ses distances dès le départ. Un entendit ma présence et d'un mouvement de tête rapide, se tourna vers moi en me fixant étrangement. C'étaient eux, je fus enfin fixé quand j'entendis "Marcus" dans leurs chuchotements soi-disant discrets. Je me tournai vers ses barbares, près a attaquer mais le grand brun qui m'avait repéré avait sans doutes prévu mon coup et me fonça dessus avant même que je n'eus le temps de réagir. Il rit et m'immobilisa au sol, m'assénant des coups de poing violents. Je réussis a mettre le feu a sa veste, il cria et l'enleva en vitesse, me laissant le temps de me relever.

Il ragea et prononça quelques jurons incompréhensibles. Sur mes gardes, j'en avais quand même oublié les autres et un de ses compagnons me planta sa dague dans l'épaule. Je tombai par terre, l'hémoglobine s'échappant de ma blessure, colorant l'herbe de rouge. Ils partirent en courant, se dirigeant vers le palais...
A ce moment, je ne pus rien faire. Un paysan qui passait par là me trouva et me releva, me plaçant sur sa charrue. Il me demanda aimablement ce qu'il m'étais arrivé. Je ne fis que baffouillé que je devais me rendre a la demeure du feu le plus vite possible. Voyant mon regard suppliant et découragé, il ne s'occupa pas de moi et se dirigea vers mon palais, moi, agonisant dans le foin a l'arrière de la charrue. On arriva une bonne demi-heure plus tard. Les malfaiteurs étant partis avant moi, mais a pieds devait arriver a peu près au même moments. Quand je descendis de la voiture, je les aperçus se hâter pour pénétrer le palais. Je laissai échapper un cri d'horreur et me précipitai a leur poursuite, une main appuyant sur mon épaule pour stopper l'hémoragie.

*Fin du flash back*

J'en suis là, a rager de mon erreur. Je devais les empêcher de débouler dans la salle de réunion et de planter leurs lances dans tous les corps de mes associés, y compris Marcus. Ils n'avaient surement pas remarquer que je les suivais. Tant mieux... ou peut-être pas. Toutes les portes de ce couloir ou nous nous trouvions étaient vérouillés donc ils traçaient en ligne droite. Cela ne m'arrangeait pas. Puis je me souvins tout à coup d'une salle de ce couloir ou je me trouvais souvent quand j'étais enfant : La salle d'isolement. Elle consistait a m'isoler quand j'avais fait une bétise ou quand j'étais puni. Mais sachez que je passais mon temps a me cacher dans cette pièce, souvenirs d'enfances et de délicieuse liberté.

Solitude exilée,
Bonheur incompris,
Solitude brisée,
Et bonheur détruit...

C'était ma seule chance, même si après, je devrais dire adieu a la tranquilité. Je criai le nom de Marcus et lui ordonnai de sortir de cette salle. Bien sûr, il n'y était pas, c'était juste pour les piéger ! Le brun se tourna vers moi et grogna, entrainant ses compagnons dans la pièce, je refermai derrière eux, entendant seulement un "Bah...elle est vide cette...eh !!" Je vérouillai la porte et me mit dos a celle ci, j'avais mal...très mal. Et imposa mes dernières forces pour provoquer un feu. Une flamme dévastatrice qui incendia la pièce. J'entendais des hurlements. Des larmes coulèrent sur ma joue. J'avais a jamais détruits mon intimité, mon seul souvenir de mon enfance. J'avais ravagé le symbole de mon enfance mais sauvé celui qui avait fait en sorte que j'en ai une.

"Merde, merde, merde..."

La chaleur ravageait mon dos, je glissai le long de la porte pour lui échapper. Je tombai, inerte, mon inconscience éteignant le feu de ma vengeance, laissant les cendres des mes ennemis. Mes bons ennemis qui ont réussi a me faire détester moi même.

Tu es abruti, Ryo.
Oui, je sais... Laisse moi dormir... et rêver de ce doux passé, que je ne connaitrais jamais plus.

________________________________
♦️ couleur d'édition ♦️


Punis. [Mission] 956396ryosigna

Je nage dans l'incertitude,
Je ne sais plus, je ne sais pas,
Je veux juste savoir pourquoi,
Je flotte dans ce monde absurde.
Revenir en haut Aller en bas
Maëlly Lunoë
    Chasseresse.
    Reine.

Maëlly Lunoë

Cheval
Messages : 390
Age : 29

Punis. [Mission] Empty
MessageSujet: Re: Punis. [Mission]   Punis. [Mission] EmptyJeu 24 Mar - 20:36

Mission Validée. ~

________________________________


Punis. [Mission] Signmaev4

Ma vie sans toi est telle qu'une journée sans Soleil.
Je ne pourrais jamais me résoudre à te perdre,
J'ai beaucoup trop besoin de toi ...

Et mon âme, lentement, en la tienne s'emprisonne,
Elle s'adonne à te donner des plaisirs, tandis que tu la dévores ...
Mais j'en veux encore ...


→ Couleur d'Édition ←
Revenir en haut Aller en bas
 
Punis. [Mission]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHERUB (Mission 12) LA VAGUE FANTOME de Robert Muchamore
» bouteille 30 oz Gurd's Mission Orange
» 2 croix dont une de mission (post-révolutionnaire) - XVIIIème/début XIXème
» Mission Impossible 4 : Protocole fantôme
» Mission AlphaOne (Sélène et Peter)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jiyuu no Yume :: » Malronce « :: « Demeure du Feu ;-
Sauter vers: