F.O.R.U.M. F.E.R.M.E.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 "Excuse-moi, mais j'ai pas envie de me prendre la tête." [Mission - Solo.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Matsumoto Kyoei
    Épéiste.
    Sentinelle & Mercenaire.

Matsumoto Kyoei

Cheval
Messages : 12
Age : 29

"Excuse-moi, mais j'ai pas envie de me prendre la tête." [Mission - Solo.] Empty
MessageSujet: "Excuse-moi, mais j'ai pas envie de me prendre la tête." [Mission - Solo.]   "Excuse-moi, mais j'ai pas envie de me prendre la tête." [Mission - Solo.] EmptyLun 25 Avr - 13:57

Ordre de Mission :
 

« Ils ont décidé de me faire chier. »

Je vous l'avoue, je n'avais pas envie. Pas envie de me lever, pas envie de me rendre au Palais, pas envie de rien. Mais j'avais été convoqué pour une mission, d'après un des gardes qui était venu à ma porte. Il m'avait réveillé, cet enfoiré. Fatigué, je m'étais cependant dirigé sous la douche et avais décidé de me rendre dehors.

J'avais marché lentement, dans les rues d'Eldar, à regarder les passants, sans un sourire, sans me montrer affectueux. Je n'étais pas non plus là pour me faire des relations … j'étais moi, Matsumoto Kyoei, présent pour faire en sorte que Malronce tienne la route. Le roi, je m'en balançais sérieusement. Ce qu'il faisait m'importait peu, du moment que moi je bossais activement. Sentinelle … moi … Nan mais sérieux, ils avaient trop de problèmes mentaux, ces gosses. Ah là là … Confier une telle tâche à un mec comme moi. Haha. Ils ont vraiment des soucis. Mais bon, j'avais ce poste, je devais m'y tenir et agir selon celui-ci, même si ce n'était qu'un rattachement à ce pays, puisque j'étais aussi mercenaire. Ça vous étonne ?

Bref, une fois arrivé là où j'étais attendu – j'aime quand c'est vague, faut croire –, je décidai d'attendre le temps qu'ils me filent ma mission qui, je vous l'avoue, m'avais semblé tellement étrange … Une femme populaire, en « détresse » ? Était-ce possible ? Bah ouais. En même temps, si elle arrêtait de faire la pute, il n'y aurait jamais de problème, n'est-ce pas ? Savoir que c'était ce genre de mission me dégoûta. Je devais protéger une salope ?! MAIS PUTAIN ! C'était quoi ce bordel ?!

Je poussai un long soupir et me barrai du palais, en direction de Malronce. Mon voyage fut plutôt court, ce qui ne m'enchanta pas des masses, je dois le dire. Je n'avais pas que ça à foutre, quoi ! Putain. Des jurons plein la bouche, une contrariété marquée sur mon visage, je finis par aller à sa rencontre. Ce n'était pas une femme magnifique, mais pas une femme extrêmement laide non plus. Elle était attirante, mais c'était pas mon style de nana, je vous l'avoue. J'aurais pu l'éviter, je l'aurais évitée, 'fin vous m'avez compris.

La demoiselle m'avoua se faire appeler Elline et m'expliqua rapidement la situation. Ses mots étaient marqués d'une sensibilité presque totalement vraie, malgré que le mensonge se voyait bien lorsqu'elle parlait.

« Cet homme m'a rencontrée un soir, alors que nous étions tous deux présents à une soirée dansante. Évidemment, les conviés étaient tous très populaires, des tombeurs, en somme. Mais ce type, très étrange, me parut pire qu'un violeur. Oui, j'en avais peur. Mais véritablement … Je ne voulais pas qu'il m'approche, donc j'ai rapidement cherché une lesbienne … Pour m'accompagner. Cependant, il n'y en avait pas, dans cette fameuse soirée. Toutes étaient accompagnées d'un homme et toutes semblaient aller bien. Je partis donc de la soirée, mais il me suivit, extrêmement collant, il me faisait de plus en plus peur. Je courus, jusqu'à l'épuisement, m'enfuyant dans une calèche, rentrant rapidement chez moi. Et … après … je ne me souviens plus de rien. »

Elle mentait. Je l'avais vite comprit. Ou si ce n'était pas un mensonge, c'était quelque chose de bien plus chiant, quelque chose que je ne voulais pas vraiment, même si l'hypothèse était plausible. Je soupirai, derechef, la regardant. Elle rougit, puis baissa la tête, se mettant à fixer le sol. Peut-être avait-elle peur que je sois un homme comme « lui » ? Je n'en savais rien et … à vrai dire … je m'en contrefoutais. Bah ouais, j'allais pas non plus me faire chier à partir parce que mademoiselle avait peur des hommes, et puis quoi encore ? Il ne fallait pas rêver, non plus.

« Excusez-moi mais … vous avez pu voir son visage ? Vous connaissez quoi de lui ? »

Sa tête se redressa, ses prunelles cherchant des repères à la hâte. Je l'avais piégée ? Peut-être bien, en tout cas, j'avais touché un point sensible puisqu'elle n'arrivait pas vraiment à me répondre. Elle soupira puis secoua la tête. Elline ne savait rien, ni physiquement – à part une silhouette, mais ça m'avançait pas –, ni mentalement. Elle ne le connaissait pas et avait juste peur de lui, ne voulant plus assumer son statut de « bourreau des cœurs ». Haha. Ça me faisait rire de voir qu'une dame aussi « attirante » aux yeux de la société pouvait être aussi flipette et conne. Mais bon. Je retins cet accès de moquerie, reprenant la parole.

« Miss, je ne veux pas vous offenser mais ce que vous me racontez là est soit faux donc monté de toutes pièces soit … »

Son regard changea du tout au tout, tandis qu'elle s'excita légèrement, commençant à trembler, des larmes roulant sur ses joues. J'savais pas quel était son problème et, pour tout vous dire, j'm'en balançai. Mais à un point ! Enfin bref. Elle se mit à crier.

« Mais c'est vrai ! Je ne suis pas folle non plus !! Je n'irais pas inventer des histoires ! Pourquoi personne ne me croit ?! Certains vont même à me dire qu'il n'existe pas et que cette fête n'a jamais eu lieu ! »

Elle croyait me faire peur ? Elle croyait quoi, là ? J'en savais rien, j'étais une buse en psychologie humaine, alors bon … Je répondis quand même.

« Je n'ai pas dit ça. Et si tout le monde vous répond ça, c'est que votre histoire n'est pas fausse mais bien … irréelle. C'est un cauchemar, je pense. Vous n'avez rien à craindre, cet homme n'existe pas. Sinon, il serait déjà arrivé jusqu'à vous, vous ne croyez pas ? »

Elline baissa la tête puis finit par la hocher, acquiesçant à ce que je venais de dire. J'avais raison, elle le savait mais ne voulait pas y croire, ne voulait pas s'y résoudre. Pourtant, les faits étaient bien là. Lentement, elle soupira, puis, à son tour, s'exprima, assez doucement.

« Alors je n'ai rien à craindre … Et vous n'avez rien à tuer … Et ma cote avec les gens ne bougera pas … »

J'arquai un sourcil. Il n'y avait que ça qui l'importait ? Moquerie. Je ne dis rien, restant toujours aussi silencieux. Elle perdrait sa cote, mais comme je voulais pas me faire chier, je ne dis rien, pour ne pas qu'elle commence à pleurer encore plus et cætera.

Je souris, puis elle me dit un simple « Merci », m'autorisant à partir. Ma mission était « accomplie », juste quelques petites choses dans le programme ayant changées. Mais bon. Je n'allais pas me prendre la tête non plus. ~
Revenir en haut Aller en bas
Kenji Osore
    Chasseur.
    Roi.

Kenji Osore

Singe
Messages : 100
Age : 27

"Excuse-moi, mais j'ai pas envie de me prendre la tête." [Mission - Solo.] Empty
MessageSujet: Re: "Excuse-moi, mais j'ai pas envie de me prendre la tête." [Mission - Solo.]   "Excuse-moi, mais j'ai pas envie de me prendre la tête." [Mission - Solo.] EmptyLun 25 Avr - 14:26

Mission validée, décidément , toujours aussi vulgaire le Kyoei

- Renommée => 3/5.
- Gils => 1350/1500 gils.


________________________________
>Couleur d'édition<


"Excuse-moi, mais j'ai pas envie de me prendre la tête." [Mission - Solo.] Snow2

>>><<<

Ne cherche pas la flèche, c'est elle qui te trouvera
Revenir en haut Aller en bas
 
"Excuse-moi, mais j'ai pas envie de me prendre la tête." [Mission - Solo.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mais zutt!!! j'ai plus msn messenger original
» [AIDE] conection wifi ok mais pas de net
» Envie de sang ...
» Ca roule pas mais ça vole bientôt...
» mille envie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jiyuu no Yume :: » Autres pays « :: « Laphyr ;-
Sauter vers: